Pilote automatique à Tanger

Publié le par Ivan

Nous avons assisté, aujourd'hui au restaurant El Minzia, à la présentation du projet d'exposition internationale Tanger 2012. Une exposition internationale est différente d'une exposition universelle, ce sont des concurrents.


Le thème de l'exposition internationale est les routes :  les systèmes de transport, les routes commerciales, les routes  vecteurs d'échanges culturels, les routes virtuelles et les routes imaginaires (spirituelles, utopiques, du rêve). A la table du fond, présidée par Cécile Dehes-din, tout le monde approuva la pertinence du thème.

Ce qui a moins plu, et plus fait sourire, c'est le film de présentation de la ville de Tanger, à cause de phrases comme :

-  "Tanger est un carrefour entre l'Europe, la Méditerrannée et l'Afrique. Un monde à part à la croisée des chemins - on l'appelle la porte de l'Afrique"

-  "Autre phénomène irrésistible, la kasbah attire une population jet-setteuse qui tombe de nouveau sous les charmes de Tanger"

-  "Les projets fleurissent de partout pour répondre à l'engouement"

- "Tanger adhère aux valeurs du développement durable par respect pour les générations futures et ses visiteurs"

- "Tanger 2012 célèbrera la renaissance d'une ville mythique"

Le projet est auto-financé (636M$ nécessaires) par la revente prévue des bâtiments construits pour l'exposition. Le terrain a été cédé par l'Etat marocain. Le bénéfice attendu est de 86M$.


Ensuite, la délégation a visité la vieille ville de Tanger, la medina, et sa kasbah.


Ce soir, les garçons prévoient d'emmener les filles au bar boire un bon chocolat.

Publié dans Maroc

Commenter cet article